A quel âge un bébé fait-il ses nuits ?

Avec bébé, cela fait déjà plusieurs semaines que vous êtes rentrés de la maternité, toujours est-il qu’il a encore du mal à faire ses nuits. Cela fait déjà un bon bout de temps que vous avez remarqué que le sommeil de bébé est perturbé : bougeottes, grimaces, pleurs et parfois même des cris. Sans parler des effets que cela peut avoir sur votre humeur, vous vous demandez toujours quand bébé commencera-t-il à faire ses nuits. Faites le point sur la question pour calmer vos angoisses et votre stress.

Pourquoi bébé ne fait-il pas ses nuits ?

Difficile de déterminer clairement pourquoi bébé ne fait pas ses nuits, surtout au cours de ses premières semaines. Aurait-il mal quelque part ? Aurait-il chaud ? Serait-ce parce qu’il a froid ? Est-ce qu’il a faim ? Devriez-vous changer sa couche ? Toutes ces questions qui vous trottent dans la tête, si bien que les conséquences sur votre humeur et votre moral ne sont pas minimes. Pour éviter de tomber dans le baby blues, il serait temps de faire le point et de comprendre la raison de ses perturbations trop fréquentes sur le sommeil de bébé.

Commencez par faire le nécessaire pour aider bébé à se sentir mieux : changez sa couche, donnez-lui à manger, couvrez-le si vous sentez que la température de sa chambre a baissé, allégez ses vêtements s’il fait trop chaud ; plusieurs paramètres peuvent être en jeu sur le sommeil de bébé. Après tout, votre bout de chou n’est pas le seul à avoir du mal à faire ses nuits, bien que cela puisse vous tracasser. Les spécialistes appellent cette phase “le sommeille inversé”. À ce stade de la vie, bébé a encore du mal à faire la différence entre le jour et la nuit, si bien qu’il fait des caprices le soir et récupère de sa longue nuit dans la journée. Le léger sommeil de bébé peut également être lié au changement d’atmosphère et d’environnement : souvenez-vous que tout ce qui l’entoure est encore nouveau pour lui, et qu’il lui faudra du temps pour s’y habituer.

Quand bébé fera-t-il ses nuits ?

Bébé a besoin de temps pour contrôler son sommeil. Certains bébés attendent d’avoir six mois pour faire des nuits complètes, d’autres ont toujours du mal à faire leur nuit jusqu’à 3 ou 4 ans ; à chacun son rythme.

Une étude pousserait à croire qu’en moyenne, c’est à quatre semaines que les bébés commencent à faire la différence entre le jour et nuit. Ils se contentent alors de petites siestes dans la journée, et dorment plus longtemps la nuit. Désormais, deux tétées lui suffisent alors qu’il y a quelques jours encore, il se réveillait toutes les deux heures.

Alors que bébé devient plus mature et qu’il continue sur le chemin de la croissance, son sommeil commence à être un peu plus profond. Entre deux et quatre mois, bébé commence à s’adapter et à faire petit à petit ses nuits.

Sommeil de bébé : les pédiatres en parlent

Les spécialistes de la petite enfance, notamment les pédiatres, abordent le sujet dans le but de rassurer les parents qui trop souvent ressentent quelques craintes face au sommeil de bébé. Leurs plus précieux conseils pour la maman et le papa seraient de suivre le rythme du sommeil de bébé. La mère qui est plus concernée peut par exemple profiter des longues siestes de son bout de chou dans la journée pour récupérer plus de force. Il faut beaucoup de patience face au sommeil de bébé ; votre loulou a besoin de réconfort et d’assurance et il faut lui en apporter. Par ailleurs, vous pouvez réunir les conditions nécessaires pour que bébé fasse vite la différence entre le jour et la nuit. D’autres rituels peuvent aider bébé à faire ses nuits plus vite que vous ne le pensez : bain, histoires, tétées, caresses, etc.

Comment habiller bébé pour dormir ?
Quel rituel pour aider bébé à faire ses nuits ?