Comment bien choisir son alèse ?

alèse

Avoir une bonne condition de sommeil est essentiel pour maintenir une bonne santé. Le sommeil est essentiel au fonctionnement normal de l’organisme, notamment pour assurer le renouvellement cellulaire. En revanche, la qualité de votre sommeil dépend en grande partie de la qualité de votre matelas. Ainsi, la protection du matelas est essentielle pour le prolongement de sa durée de vie et maintenir le confort durant le sommeil. Si l’alèse est étanche, mais que le protège-matelas ne l’est pas, les deux peuvent se compléter. Actuellement, il est possible de trouver différentes formes, matériaux et traitements peuvent être utilisés qui répondent à vos besoins. Mais comment donc choisir la bonne alèse ?

Un protège-matelas et une alèse : quelle différence ?

Bien que le protège-matelas et l’alèse soient conçus pour protéger le matelas, leur fonction n’est pas la même. Par conséquent, l’alèse est une protection imperméable pour empêcher l’humidité ou la condensation sur le matelas. Sachant que seul le corps humain libère 0,5 litre de sueur chaque nuit, sans parler des bouteilles renversées ou des fuites d’urine, vous comprendrez mieux l’importance d’une alèse imperméable. Quant au protège-matelas, celui-ci n’est pas étanche, mais il peut garder le matelas propre, tout comme un drap de lit épais. Il est pourtant possible de combiner les deux en mettant d’abord l’alèse sur le matelas puis installer le protège-matelas. Puis, recouvrir le tout d’une parure de lit de type drap housse. D’autre part, la housse de matelas joue un rôle complètement différent, car elle vise à améliorer le confort du matelas en apportant une épaisseur et un maintien supplémentaires. Pour choisir une alèse ou un protège-matelas qui vous convient le mieux, vous devez évaluer vos besoins. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.easytexshop.com.

Choisir une alèse selon ses dimensions et sa forme

Pour éviter les plis et nuire à votre confort de sommeil, la taille de l’alèse doit correspondre exactement à la taille du matelas, qu’il soit une ou deux places. Une alèse imperméable trop grande serait inefficace. De même, si cette dernière est trop petite, elle sera difficile à adapter à votre matelas. Faites également attention à la hauteur du bonnet ou de la bande élastique, qui doit être légèrement supérieure à la hauteur du matelas. Ce critère est important afin de pouvoir choisir un protège-matelas avec un capuchon adapté pour l’envelopper correctement. Généralement, la hauteur du bonnet doit être au moins trois centimètres de plus que celle du matelas. En effet, un bonnet standard mesure entre 27 et 30 cm et pour celui d’un matelas bébé ou enfant, un bonnet qui mesure 15 cm serait plus convenable.

Il existe 3 formes d’alèse : la forme plateau qui se présente sous la forme d’un drap de lit avec 4 bandes élastiques qui peuvent être glissées sous le matelas pour le fixer. Il y a aussi la forme drap housse qui est dotée d’un bonnet élastique (la coque est le coin du drap), qui peut être parfaitement placée sur le dessus et les côtés du matelas. La forme intégrale qui couvre complètement tous les côtés du matelas et le ferme avec une fermeture éclair. Cette forme d’alèse est principalement utilisée pour remettre à neuf des matelas souillés. Veuillez noter qu’il existe également des protège-matelas destinés à s’adapter aux canapés-lits ou aux lits articulés. Ainsi, il suffit d’évaluer vos besoins pour orienter votre choix.

Choisir une alèse : quelle matière privilégier ?

Les matériaux d’une alèse peuvent varier en fonction de ce que vous recherchez. Il existe généralement 4 matériaux à partir de laquelle une alèse peut être conçue. À savoir, le molleton qui est conçu à partir de 100 % coton, ce qui garantit ainsi un maximum de douceur et de confort. Cette matière est très appropriée pour les personnes qui ne supportent pas le froid en hiver. L’éponge qui est généralement composée d’un mélange de coton et de polyester, cette couche protectrice est très absorbante. Très approprié pour la saison chaude. Le jersey généralement en coton. C’est une matière douce, légère et élastique, adaptée à tous les matelas. Enfin, la bouclette 100 % pur coton pour assurer un maximum d’absorption.

Pour obtenir une alèse imperméable, les fabricateurs y ajoutent quelques matériaux imperméables comme le PVC qui est de moins en moins utilisé, car il n’est pas aussi respirant que le polyuréthane. Le polyuréthane est doux, léger et t non bruyante à l’inverse du PVC et enfin il y a le latex qui est un caoutchouc naturel fabriqué à partir de la sève de l’hévéa. Selon vos besoins, vous avez une large gamme de choix, mais il est toujours préférable de commencer par des produits en coton pour obtenir des matières douces. Et, comme tout linge de maison, sachez que la protection de la literie peut avoir des labels internationaux. Elle peut également bénéficier de traitements qui permettent au produit d’avoir d’autres avantages (comme un traitement anti-acariens particulièrement adapté pour les personnes allergiques). Par conséquent, avant de choisir un matelas, veuillez-vous informer correctement à l’avance.

Choisir son alèse selon la marque, le coût et la garantie

Avant d’investir dans une alèse imperméable, ne négligez pas la marque. Préférez les marques réputées pour vous assurer que la qualité est là. Cependant, vous pouvez bien identifier plusieurs modèles, sélectionner et commander directement sur le site internet de la marque est tout à fait possible. Le prix constitue également un critère non négligeable. Le prix d’un matelas varie selon le modèle, la taille, la matière et la marque. Vous devez également comprendre les conditions de garantie de votre alèse. Vous pouvez ainsi trouver un sur matelas de bonne qualité à un prix raisonnable et qui dispose une garantie d’un délai suffisamment long en cas de problème.

Pour effectuer les comparaisons de prix et de garantie, il est préférable d’effectuer votre achat sur Internet. De cette manière, vous n’aurez plus à vous déplacer auprès de plusieurs boutiques et perdre du temps. Il suffit de naviguer sur la toile. Vous pouvez passer d’un site web à un autre juste en un clic, jusqu’à ce que vous soyez satisfait.

Comment entretenir son alèse ?

Bien que certains matériaux soient naturellement anti-allergènes, comme le coton 100 % biologique, certaines alèses peuvent bénéficier de traitements chimiques antibactériens et/ou anti-acariens. Toute restriction de maintenance doit également être prise en compte lors de la sélection. Bien entendu, en termes de facilité d’entretien, puisque vous avez une alèse imperméable, veillez à ce qu’elle puisse être nettoyée à des températures plus ou moins élevées. Pour que votre alèse soit durable dans le temps, elle a besoin de soins et d’entretien régulier, tout comme le nettoyage d’un matelas. Conformément aux recommandations du fabricant pour les étiquettes autocollantes cousues sur le produit, la plupart des alèses sont lavables en machine. Pour faciliter l’entretien, il est recommandé d’utiliser deux couchages afin de pouvoir utiliser l’un tout en nettoyant l’autre. En effet, le temps de séchage peut être très long. Pensez à changer régulièrement d’alèse, en moyenne tous les trois ans, pour assurer son imperméabilité. Comme vous pouvez le constater, il est important de choisir son alèse en fonction du matériau, de l’imperméabilité et de la taille. Si vous avez besoin d’un conseil pour orienter votre choix, vous n’avez qu’à faire votre achat en ligne afin de profiter d’un accompagnement complet.

 

Comment habiller bébé pour dormir ?
Quel rituel pour aider bébé à faire ses nuits ?