Nutrition de bébé : quel lait choisir ?

lait de brebis

Dès sa naissance et au cours de ses premiers mois, le lait est principalement l’élément de nutrition de tous les bébés. Tout comme les jeunes enfants, les adolescents et les adultes, leur corps a besoin d’apports nutritifs pour se développer et assurer leurs fonctions. Il faut même dire que les tout-petits en ont plus besoin, comme ils se trouvent dans un cycle où leur corps rencontre divers changements. Leur organisme s’adapte à un environnement qui est complètement différent de celui dans lequel ils se sont développés au cours des 9 premiers mois. Pour cette raison, mais aussi pour une question de bien-être et de santé, le choix des types de laits pour nourrissons et pour jeunes enfants est délicat. Pour vous accompagner dans le choix du lait de votre petit bout, découvrez les meilleures alternatives et recommandations auxquelles vous pouvez avoir recours.

Le lait de brebis : une alternative surprenante

Encore très peu connu et très peu utilisé, le lait de brebis est un produit qui présente plusieurs avantages. Vous entendrez certainement une grande majorité de pédiatres qui déconseillent son utilisation, dans la mesure où ses composants ne conviendraient pas au système digestif des bébés. Toutefois, il existe aujourd’hui, des usines qui travaillent cette substance de manière à ce qu’elle soit parfaitement adaptée à la nutrition de bébé. juneo.fr par exemple, traite le lait de brebis pour qu’il soit essentiellement un lait consommable par les enfants de bas âge. De sorte à répondre aux besoins nutritifs d’un bébé, le lait de brebis a été rénové afin de pouvoir être consommé dès que votre enfant aura eu ses 6 mois. De forte teneur en calcium, il veille à ce que les os de bebe se développent et se fortifient constamment. Par ailleurs, il contient également de nombreux minéraux naturels pour que votre bout de chou fasse le plein d’énergie et qu’il puisse conserver sa forme. En outre, on retrouve également d’autres apports nutritifs dans le lait de brebis, tels que la vitamine le phosphore, des vitamines et protéines. Enfin, comme le lait de brebis est facile à digérer, vous pouvez dire adieu aux reflux de bébé, même avant qu’il fasse son petit rôt.

Le lait infantile : une alternative bien connue

À l’inverse du lait de brebis, les différents laits infantiles sont connus et répandus dans tous les coins du monde. Ils font notamment office de substituts au lait maternel et leur préparation ainsi que leur mise en boîte sont régies par une norme internationale. Bien qu’il soit artificiel, le lait en poudre est préconisé, car leur composition répond aux besoins des bébés en fonction de leur âge. Vous retrouverez donc trois types de lait, répartis sur la croissance de votre tout-petit. Le lait infantile 1er âge est destiné aux nourrissons de 0 à 6 mois et constitue leur seul aliment de base. Le lait 2e âge quant à lui est destiné aux enfants de 6 à 18 et constitue un apport à l’alimentation des bébés. Enfin, le 3e âge est destiné aux enfants de 18 à 36 mois et favorise leur croissance.

Le lait maternel : une nutrition de base pour votre petit bout

Vous le savez déjà certainement, mais il n’y a rien de plus sain et de plus nutritif pour un bébé, si ce n’est que le lait maternel. Il est spécialement adapté à votre bébé, quel que soit son âge, et regorge d’apports nutritifs. Sa composition est largement suffisante pour protéger bébé dès ses premiers jours, jusqu’à l’âge de 24 mois, voire plus. Par ailleurs, le lait maternel réduit les risques de maladies infantiles et impacte positivement son éveil et son développement. Ainsi, si vous pouvez allaiter votre tout-petit, rien n’équivaut au lait maternel.

Idées de menus types selon l’âge de bébé
Quand commencer la diversification ?