Comment choisir un siège-auto ?

Alors que certains parents pensent pouvoir s’en passer, le siège auto est un équipement qui reste indispensable. Si vous prenez souvent la voiture, le siège auto est le meilleur moyen de garder un bébé ou un enfant à l’abri des accidents. Les secousses et les coups de frein en voiture peuvent provoquer des chutes qu’il vaut toujours mieux éviter. Le siège auto a donc été conçu de manière à protéger l’enfant qui s’y trouve et à réduire les risques. Comment en choisir un ? Pour pallier siège auto et réglementations, les parents ont parfois du mal à choisir parmi les divers modèles existants dans les magasins de puériculture. Voici donc des critères déterminants qui pourraient vous aider à choisir votre siège auto.

Siège auto et réglementation : comment choisir ?

Comme tout autre matériel de puériculture, le siège auto doit être conforme à certaines normes et à des réglementations avant d’être mis en vente sur le marché de la petite enfance. Vous éviterez donc de choisir parmi des modèles d’occasion, car ces derniers pourraient déjà avoir fait leur temps et ne correspondront plus aux réglementations requises. Qui dit siège auto et réglementations dit modèle de 4 à 5 étoiles. Ces notations sont attribuées après avoir passé un crash-test. On parle ensuite de niveau de sécurité en fonction d’autres critères comme la résistance aux chocs, la présence d’un bouclier de protection, et puis il a le système d’absorption d’énergie. Il existe bien sûr d’autres caractéristiques selon le modèle, visant à protéger l’enfant des éventuels chocs d’un accident de la route.

Choix du siège auto : tout pour le confort de bébé

D’une part, il y a la sécurité et d’une autre, il y a le confort. Quand il s’agit de choisir un équipement pour les petits, les parents sont plus attirés par l’esthétique. Mais comment savoir si un siège auto répond au besoin de confort d’un bébé ou d’un enfant ? Les caractéristiques et fonctionnalités du siège auto y sont pour grand-chose. Vérifiez d’abord au niveau de la coque que le modèle propose plusieurs niveaux d’inclinaison. Testez également les différents niveaux de l’appuie-tête. Ce sont des fonctionnalités incontournables en termes de confort, car si vous prévoyez de voyager, votre bout de chou voudra certainement s’assoupir pendant le trajet. Même si les plus grands aiment regarder la route et le paysage, ils finissent par être fatigués à un moment donné et demandent à changer de position. Une autre caractéristique et non des moindres : le coussin réducteur. Ce sont particulièrement les plus petits qui vont en avoir besoin, car le siège auto pouvant être trop spacieux, les bébés auront du mal à trouver leur confort sans un appui. Enfin, on valide les autres détails qui restent autant importants, tels que le rembourrage des parois qui permettra à l’enfant de reposer sa tête.

Choisir le siège auto en fonction de la voiture

Attention, on ne choisit pas un siège auto à la légère, car en plus du confort et de la sécurité, on parle également de compatibilité du modèle avec la voiture. Vous pourrez toujours remettre en question le groupe de classification et le poids maximal supporté plus tard, car pour l’heure, il va falloir trouver le modèle qui ira de pair avec le siège arrière de votre voiture. Pour ce faire, commencez par définir le mode d’installation de l’équipement : de dos ou de face et à l’aide d’une ceinture de sécurité ou des points d’ancrage Isofix ? Votre commerçant vous conseillera principalement la deuxième option, car elle ne requiert pas un modèle particulier de siège auto. Il vous suffit d’opter pour un siège auto universel, de le fixer en Isofix et le tour est joué. Néanmoins, un dernier point persiste : la taille du siège auto qui ne devra être ni trop grande ni trop petite pour la place qu’il occupera sur la banquette arrière. Pour valider votre choix, et ne faites surtout pas cette erreur au niveau de la taille, et soyez prévenant en demandant au commerçant de procéder à un essai avant de passer à la caisse.

Quels sont les accessoires pour poussette indispensables ?
Les bienfaits des écharpes de portage